Risque cyanobactérien

L’année dernière, le développement de cyanobactéries sécrétant des toxines a été à l’origine de mortalités aiguës de chiens après baignade, en Indre-et-Loire et dans d’autres départements de la région.

Vie intercommunale

Publié le jeudi 12 juillet 2018

Ces phénomènes se produisent toujours en été, en période d’étiage et lors de fortes chaleurs augmentant la température de l’eau. Ils peuvent persister jusqu’en début d’automne.

La Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) et l’agence régionale de santé (ARS) de la région Centre – Val de Loire ont élaboré conjointement une fiche d’information à destination du grand public, pour limiter le risque d’exposition des personnes et des animaux à ces toxines.